5 maladies dentaires nécessitant la consultation d’un dentiste

0
199

Chez l’Homme, on ne saurait dissocier la santé globale de la santé bucco-dentaire. Le couple dents/bouche est en contact régulier avec le monde extérieur, les aliments et les agents pathogènes. La santé de la bouche implique un entretien régulier des dents. Lorsque l’hygiène dentaire est négligée, cela favorise l’apparition des maladies. Voici une liste de cinq maladies dentaires pour lesquelles il faut consulter un dentiste !

La parodontite

Le parodonte comprend un ensemble de tissus, dont la gencive. Son rôle, c’est d’entourer et soutenir la dent. Le parodonte peut subir des dommages si l’on n’observe pas une bonne hygiène buccale. Les bactéries s’accumulent à la surface de la dent et abîment les tissus de soutien. Il en résulte une inflammation de la gencive. Quand l’irritation atteint l’os dentaire, elle se transforme en parodontite. Il en existe plusieurs formes :

  • La parodontite chronique ;
  • La parodontite agressive.

La parodontite chronique est la forme la plus fréquente de cette maladie. Elle évolue lentement, sur une longue durée et touche principalement les adultes. Quant à la parodontite agressive, elle est brutale et se caractérise par la destruction rapide de l’os dentaire. En somme, la parodontite peut entraîner une perte des dents. Pour le traitement, on peut avoir recours à un nettoyage quotidien, régulier et en profondeur des gencives et des dents. On peut aussi utiliser des antibiotiques ou faire un traitement chirurgical. Pour cela, si vous êtes en Belgique, vous pouvez joindre iDent Clinic, un cabinet dentaire qui est présenté sur le site https://www.ident-clinic.be/orthodontie/.

La gingivite

C’est une maladie parodontale. La gingivite est la première étape de la parodontite. Elle est causée par une inflammation des gencives. Cela résulte de l’accumulation de la plaque dentaire sur les dents. La plaque dentaire est une pellicule composée de débris d’aliments et de sucres qui se forment après une période de 24 h sans brossage. Quand la plaque dentaire s’épaissit et durcit, elle prend une couleur jaunâtre pour former du tartre. La gingivite entraîne une variation de couleur de la gencive. Celle-ci passe du rose pâle au rouge. Cette variation indique une situation pathologique. Naturellement ferme, la gencive s’enfle, devient lisse et peut saigner au contact, lors du brossage des dents ou de manière spontanée. Une bonne hygiène bucco-dentaire est le meilleur moyen de lutter contre cette maladie. Cela passe par :

  • Un brossage régulier et efficace des dents ;
  • Un détartrage régulier.

 

L’érosion dentaire

L’email est l’un des quatre tissus qui constituent la dent. Il est généralement de couleur jaune ou gris. C’est une couche visible sur la dent et elle est la plus dure du corps humain. Cependant, l’email peut se détruire progressivement, sans que l’on s’en rende compte. Les dents deviennent alors sensibles. Elles changent de couleur et de forme : jaunâtres et plus fines. C’est l’érosion dentaire. La maladie est causée par les acides présents dans :

  • Les aliments acides ;
  • Les boissons (jus de fruits, boissons énergisantes, etc.)
  • Les compléments alimentaires.

Ces nourritures et boissons sont régulièrement en contact avec les dents. Cela crée à la longue une dissolution de l’émail ou de la racine dentaire. Cependant, l’email a la possibilité de se régénérer quand les apports en acides sont contrôlés. De plus, la salive contient des bactéries buccales. Celle-ci offre une protection naturelle contre ces composants étrangers en faible quantité. L’email ne peut plus se reconstituer quand elle est dissoute. La dentine (sous l’email) est exposée et vulnérable. La dent devient alors sensible. Il faut donc vite détecter les premiers signes et entamer un traitement à l’aide de fluorure de sodium. Il aide à durcir l’émail.

La nécrose dentaire

La nécrose correspond à la mort prématurée et non programmée d’une cellule ou d’un tissu. Une dent nécrosée est mortifiée du fait de la destruction anormale de la pulpe dentaire. Celle-ci est la partie la plus interne de la dent. La pulpe abrite les nerfs, les vaisseaux sanguins et quelques vaisseaux lymphatiques. Ils transmettent les signaux douloureux à la dent, assurent la vascularisation. La nécrose est généralement causée par :

  • Un traumatisme physique ou un choc brutal ;
  • Une carie dentaire proche de la pulpe dentaire ;
  • Une pulpite.

La pulpite est l’inflammation de la pulpe dentaire due à une évolution des caries non traitées ou mal traitées. La nécrose dentaire ne s’accompagne généralement pas de symptômes. Pour traiter la dent nécrosée, il faut empêcher les bactéries de se propager. Pour cela, on dévitalisera la dent, en enlevant la pulpe abîmée. On étanchéifie ensuite les canaux dentaires avec une pâte antiseptique.

L’abcès dentaire

Un abcès est une infection purulente. L’abcès dentaire est une infection parfois douloureuse qui peut affecter les tissus de la dent, dont la gencive. Elle se manifeste donc par un gonflement de la gencive, qui devient rouge. Elle se caractérise aussi par des saignements, des sensations de chaleur et des difficultés de mastication. On en distingue deux types :

  • L’abcès parodontal ;
  • L’abcès péri-apical.

L’abcès parodontal est localisé dans la gencive et est causé par un dépôt de tartre sous la gencive. L’abcès survient au bout de la racine de la dent. Il est causé par la nécrose d’une dent, une carie non traitée, une dent mal soignée, ou un choc sur la dent. Le traitement consistera à effectuer un curetage pour nettoyer l’infection. On peut aussi dévitaliser la dent et prescrire des antibiotiques.

Que retenir ? Faute d’une bonne hygiène dentaire, les dents peuvent souffrir de diverses maladies. Dès les premiers symptômes, il est important de contacter un cabinet dentaire tel que iDent Clinic à Bruxelles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.