/ À La Une / Evasion de la prison de l’Arcahaie : le RNDDH aurait trouvé les responsables

Evasion de la prison de l’Arcahaie : le RNDDH aurait trouvé les responsables

«Tous ceux qui ont fait peu cas des informations relatives à l’organisation de l’évasion sont aujourd’hui responsables de l’assassinat du chef de poste du jour, l’Agent III Fritz Gérald FANEUS », accuse l’organisme des droits humains.

Deux jours après  l’évasion survenue Le 22 octobre 2016 à la Prison Civile de l’Archaie au cours de laquelle 174 détenus se sont enfuis et au moins deux 2 personnes sont décédées, le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) a diligenté sa propre enquête pour remonter aux faits. Ce jour-là, « vers une heure de l’après-midi, les détenus des cellules 1, 2, 3 et 4 venaient de prendre leur bain, lorsqu’un d’entre eux, Yvener CARIUS alias Kenny CARILUS, muni d’une arme à feu de calibre 38 millimètres, a provoqué une situation de cafouillage au cours de laquelle les prisonniers se sont enfuis de l’espace réservé à la détention. » Ce détenu aura lui-même abattu sur chemin le chef de poste du jour l’Agent III Fritz Gérald FANEUS pour s’emparer des clés de la barrière principale de la prison qui a permis à d’autres prisonniers de s’enfuir.

Les versions des autorités policières et pénitentiaires, des détenus et de quelques riverains permettent s’entendent sur chose : « les agents de la DAP (Direction de l’Administration Pénitentiaire) ont été informés de l’évasion, au moins deux (2) jours avant sa perpétration. »

Pourtant, reproche-t-il,  « il semble que leurs autorités hiérarchiques n’ont pas été mises au courant. Le niveau de sécurité de la prison n’a pas non plus été augmenté. »

L’organisme des droits humains dénoncent ainsi une passivité complice des autorités policière et pénitentiaire qui a facilité cette évasion. Le RNDDH estime que ces autorités sont toutes deux responsables. Parce que « d’une part, il n’existe aucun plan à suivre en cas d’évasion et d’émeute dans la prison : les agents de la DAP semblent avoir été surpris par le mouvement mais n’ont rien pu faire concrètement. D’autre part, les agents de la PNH affectés au Commissariat de l’Archaie n’ont pas su comment réagir. Il ressort de leurs déclarations, un effarement total, d’un côté comme de l’autre. »

La conclusion du RNDHH est tranchante : « Tous ceux qui ont fait peu cas des informations relatives à l’organisation de l’évasion sont aujourd’hui responsables de l’assassinat du chef de poste du jour, l’Agent III Fritz Gérald FANEUS.»

Dans ce rapport d’enquête sur l’évasion, le RNDDH recommande, le transfert aux autorités judiciaires, du dossier complet relatif à l’évasion du 22 octobre 2016 pour la poursuite des agents impliqués, l’arrestation et le jugement de tous les anciens détenus qui se sont évadés, pour ne citer que ceux-là.

Voir aussi

putinenew

A L’AUBE DU CHAOS : La Russie se Déclare Prêt pour la 3ème Guerre Mondiale et menace de Détruire New-York en 18 Minutes : La Situation ÉVOLUE !

Selon des rapports la Russie déploie ses armes les plus meurtrières en Syrie, il y …