/ Copa America 2015 / A-Propos du pays organisateur
Photo / sportsmole.co.uk
Photo / sportsmole.co.uk

A-Propos du pays organisateur

L’équipe du Chili de football est constituée par une sélection des meilleurs joueurs représentant le Chili en football masculin.

Dirigée par la fédération du Chili (Federación de Fútbol de Chile), fondée en 1895 et affiliée à la FIFA depuis 1913, l’équipe nationale chilienne dispute la première rencontre officielle de son histoire en 1910, face à l’Argentine. Faisant partie des quatre membres fondateurs de la CONMEBOL en 1916, le Chili prend part à la première édition de la Copa América et termine deuxième de la compétition à quatre reprises en trente-six participations. De fait, elle est, avec l’Équateur et le Venezuela, l’une des trois équipes de la confédération sud-américaine à n’avoir jamais remporté le tournoi continental.

La « Roja », comme elle est surnommée, participe à neuf phases finales de Coupes du monde. Le meilleur résultat de l’équipe chilienne est une troisième place décrochée à la Coupe du monde 1962, devant son public.

Historiquement, l’équipe du Chili joue ses rencontres à domicile à l’Estadio Nacional de Ñuñoa, bien qu’elle évolue parfois à l’Estadio Monumental David Arellano. Les Chiliens occupent le douzième rang mondial selon le classement FIFA de janvier 2014 et le cinquième rang sud-américain. L’équipe est entraînée par l’Argentin Jorge Sampaoli, en poste depuis novembre 2012.

L’équipe du Chili joue son premier match international contre l’équipe d’Argentine le 27 mai 19103. Le match amical, joué à Buenos Aires, est remporté 3–1 par les Argentins dans le cadre de la préparation pour la Copa Centenario Revolución de Mayo (es)4.

Cependant, il existe une controverse concernant ce match, car selon une étude récente, la sélection argentine présente ce jour-là est en fait un regroupement d’étudiants locaux venus se mesurer à l’équipe chilienne dans un match d’exhibition5,6. Le journal La Argentina rapporte, dans le programme de la semaine du 25 mai 19106, un match Combinados v. Chilenos le 27 mai. En outre, le journal affirme que « l’équipe qui joue contre les Chiliens est une combinaison d’étudiants voulant jouer contre des [joueurs plus] anciens »6. C’est pourquoi, bien qu’il n’y a aucun doute sur le fait qu’il s’agisse du premier match de l’équipe du Chili, cette rencontre ne devrait pas être considérée comme un match international officiel, contrairement à celle du 29 mai contre l’Uruguay (0–3). Néanmoins, l’ANFP (en), l’IFFHS7, RSSSF3 et la FIFA8 considèrent le match joué le 27 mai 1910 comme la première rencontre internationale officielle de l’équipe du Chili.

La fédération du Chili, deuxième plus ancienne fédération sud-américaine de football, est fondée le 19 juin 1895 dans la ville de Valparaíso9. Affiliée à la FIFA en 1913, elle est trois ans plus tard une des quatre membres fondatrices de la CONMEBOL10. Avec l’Argentine, le Brésil et l’Uruguay, le Chili participe aux quatre premières éditions du championnat d’Amérique du Sud, plus tard rebaptisé Copa América. Le premier buteur chilien dans la compétition est l’ailier des Santiago Wanderers, Telésforo Báez11, qui marque contre l’Argentine (1–6) le 6 juillet 1916.

Les Chiliens ne connaissent pas le goût de la victoire avant le 33e match de leur histoire, au Championnat sud-américain 19263. Le 12 octobre 1926 à Santiago, pour le premier match officiel de l’équipe de Bolivie, le ChilienHumberto Moreno inscrit le premier but olympique (es) dans l’histoire de la Copa América12, tandis que l’attaquant de Colo-Colo David Arellano signe un quadruplé pour offrir la première victoire de son histoire à la Roja (7–1). Au cours de cette édition, elle réussit même à vaincre le Paraguay pour la première fois (5–1), bien aidée par les trois buts d’Arellano, meilleur buteur du tournoi avec sept réalisations13. Mort l’année suivante d’unepéritonite14, Arellano n’est pas du voyage à Amsterdam pour la première participation de la Roja aux Jeux olympiques. Emmené par ses vedettes Guillermo Saavedra et Guillermo Subiabre15, le Chili perd son premier match face au Portugal (2–4) et est éliminé du tournoi principal, avant de se ressaisir contre le Mexique (3–1) puis de faire match nul contre les hôtes néerlandais (2–2) en finale du tournoi de consolation16. Les Néerlandais remportent le match au lancer de pièces mais offrent la coupe de consolation aux Chiliens.

Plus d’infos »»

Voir aussi

Jamaïque