/ Science / Gaz, fumée, brouillard : quelles différences ?

Gaz, fumée, brouillard : quelles différences ?

Dans le langage courant, on a parfois tendance à les confondre mais, d’un point de vue scientifique, gaz, fumée et brouillard sont des choses bien différentes.

Le gaz, un état de la matière

Le gaz est un état de la matière constitué d’atomes ou de molécules très faiblement liés, presque indépendants. Un gaz n’a ni forme, ni volume propres.

Ainsi, la vapeur d’eau est la forme gazeuse de l’eau liquide. Elle est totalement invisible et ne doit être confondue ni avec une fumée, ni avec un brouillard.

La fumée, conséquence d’un feu

La fumée est composée de fines particules solides (de la suie, des cendres, etc.) qui sont émises par un feu ou lors d’un échauffement mécanique.

Lors d’un incendie, la fumée qui se dégage est tout aussi dangereuse que le feu en lui-même. D’abord, parce qu’elle diminue la visibilité. Ensuite, parce qu’elle peut provoquer des brûlures internes ou des intoxications si elle est inhalée.

La fumée de cigarette transporte également des substances nocives.

Le brouillard, un phénomène météorologique

Le brouillard, enfin, est constitué, tout comme les nuages, d’une multitude de fines gouttelettes d’eau liquide en suspension dans l’air ou, parfois, de cristaux de glace et de particules solides de taille microscopique. Le tout a le don de réduire plus ou moins fortement la visibilité au sol.

Ainsi, les météorologistes ne parlent de brouillard que lorsque la visibilité est inférieure à un kilomètre. Sinon, ils emploient le terme de brume.

via

Voir aussi

3[1]

L’énergie noire aurait rendu possible l’évolution de la vie

En influant sur la formation des galaxies naines et des étoiles, l’énergie noire déterminerait la …