/ À La Une / Brésil : Neymar s’excuse et quitte la sélection
Neymar

Brésil : Neymar s’excuse et quitte la sélection

Neymar ne rejouera pas dans cette Copa America. Suspendu quatre matches suite à un coup de tête à un adversaire et des insultes envers les arbitres après la rencontre contre la Colombie, la fédération brésilienne a décidé ce lundi de ne pas faire appel de cette décision. Le joueur du Barça quitte donc définitivement la compétition, mais il a tenu à s’excuser avant son départ.

L’heure des au revoir. Et des excuses. Ce lundi, en pleine Copa America au Chili, Neymar doit quitter l’équipe du Brésil après que la Confédération brésilienne de football (CBF) a décidé de ne pas faire appel de sa suspension de quatre matches ferme par l’instance dirigeante du foot sud-américain, la Conmebol (lire aussi: Neymar, c’est fini…). Mais avant son départ, l’attaquant international, expulsé jeudi dernier après le coup de sifflet final lors de la défaite de « sa » sélection contre la Colombie (0-1, deuxième journée) et qui aurait attendu l’arbitre chilien, Enrique Osses, dans les couloirs du stade pour l’insulter, a présenté ses excuses à ses coéquipiers, via Instagram.

La Fédération Brésilienne de Football (CBF) annonce ce lundi via un communiqué sur son site officiel la décision de la Seleção de ne pas pas faire appel sur le dossier Neymar (23 ans, 65 sélections). L’attaquant du FC Barcelone a en effet été suspendu pour quatre matches suite à un geste d’humeur face à la Colombie et des propos insultants tenus à l’encontre de l’arbitre. Une décision qui le prive donc du reste de la Copa America.

Alors que l’idée d’un appel avait été retenu pendant un temps, les dirigeants auriverdes ont finalement décidé d’accepter la sentence. Le joueur quitte ses coéquipiers et la sélection. La CBF attend toutefois qu’une égalité de traitement soit de rigueur pour les années à venir. « Nous ne voulons pas un traitement de faveur. Nous voulons seulement que tout le monde soit jugé de la même façon. Les sanctions sont très importantes pour des joueurs importants comme Neymar, j’espère simplement qu’il a été jugé sans l’influence du moindre élément extérieur », précisait Dunga, en conférence de presse ce samedi.

« Bonne chance au Brésil »

« J’espérais encore avoir la possibilité de servir l’équipe nationale brésilienne dans cette Copa America. Malheureusement, ce ne sera pas possible, rappelle-t-il. Je sais que ma présence dans le groupe est importante, tout comme celle des autres joueurs. Plus que jamais, nous devons avoir toutes nos pensées tournées vers la prochaine échéance. En tant que capitaine, je n’ai jamais fui mes responsabilités, dans les bons et mauvais moments. (…) Où que ce soit, je serai derrière la sélection. (…) Il était nécessaire pour moi d’exprimer ça au groupe et au staff, qui m’a toujours soutenu. (…) Je suis désolé d’avoir mis mes partenaires dans cette situation, mais je suis sûr que je m’en sortirai plus fort. Bonne chance au Brésil ».

Sans lui, la Seleçao a réussi dimanche à arracher une petite victoire face au Venezuela (2-1, troisième levée) pour rejoindre les quarts de finale, où elle affrontera le Paraguay samedi prochain.

source

Voir aussi

camillappelcalme

Le gouvernement met en garde contre les manifestations

Le ministre de la justice, Camille Junior Edouard, lance un appel au calme aux dirigeants …