/ À La Une / Le Brésil éliminé : Pas de rencontre avec l’Argentine en demi finale !

Le Brésil éliminé : Pas de rencontre avec l’Argentine en demi finale !

Encore raté ! Déjà éliminé en quarts de finale de la Copa America par le Paraguay aux tirs au but il y a quatre ans, le Brésil a subi la même mésaventure samedi soir à Concepcion. En 2011, les deux équipes n’avaient pas à réussi à inscrire le moindre but dans le temps réglementaire, et la Seleçao s’était même montrée incapable de transformer le moindre penalty (0-0, 2 t.a.b. à 0).

Cette fois, grâce au premier but dans la compétition de Robinho (15e), les Brésiliens ont entrevu la victoire mais n’ont pas réussi à se mettre à l’abri face à ces accrocheurs Paraguayens. Et Thiago Silva leur a quasiment offert l’égalisation, signée Derlis Gonzalez sur penalty (72e), en commettant, encore, une main dans la surface. Un geste copie conforme de celui qu’il avait réalisé en Ligue des champions contre Chelsea. Sauf qu’il s’était ensuite rattrapé en arrachant la qualification du PSG d’une tête rageuse.

Mais il n’y eut pas de rédemption pour «Il Mostro», qui avait regagné sa place au cours de cette Copa America au détriment de son coéquipier parisien David Luiz. Si on ne l’a pas senti ultra motivé pour faire partie des premiers tireurs lors de la séance des tirs au but, l’ancien capitaine de la Seleçao n’a pas fondu en larmes comme lors de celle, fameuse, face à la Colombie l’an dernier au Mondial. Et il n’a pu que constater la faillite d’Everton Ribeiro et Douglas Costa dans l’exercice, avant que, après une première balle de match envoyée dans les nuages par Santa Cruz, Gonzalez, encore lui, n’envoie les Guarani dans le dernier carré (1-1, 4 t.a.b. à 3).

Ils y retrouveront l’Argentine, alors que leurs malheureux adversaires ont eux mis un terme à leur saison. Après avoir prouvé que les choses sont toujours aussi compliquées sans Neymar, suspendu quatre matches pour son expulsion face à la Colombie en phase de poules. Critiqué pour son style de jeu besogneux, Dunga, s’il parvient à conserver son poste, aura donc de quoi faire.

Via

Voir aussi

camillappelcalme

Le gouvernement met en garde contre les manifestations

Le ministre de la justice, Camille Junior Edouard, lance un appel au calme aux dirigeants …