Le sauna à la maison : confort et relaxation

0
17

Le sauna est essentiellement un élément nécessaire dans les copropriétés dotées d’équipements de loisirs, de clubs et de spas. Si l’on parle beaucoup d’effets calmants de la vapeur chaude, passer du temps dans un sauna peut également être très bénéfique pour la santé en ouvrant les pores, en favorisant la circulation et en dégageant les voies respiratoires.

Dans des pays comme la Finlande, plus de la moitié des habitants vivent dans des maisons équipées de saunas. En Finlande, où l’on compte 5,2 millions d’habitants, il y a actuellement 2,2 millions de saunas. Ce n’est pas un hasard si les experts pensent que les premiers saunas ont été développés par les peuples nomades qui ont commencé à habiter la région nordique il y a environ 9 000 ans.

Le « sauna à fumée », qui est similaire à ce que nous appelons aujourd’hui un sauna sec, était à l’époque une structure creusée au pied d’une colline, ressemblant à une grotte. Ces lieux étaient considérés comme des endroits sacrés pour la purification physique et spirituelle. La Grèce antique et Rome ont toutes deux connu une grande popularité avec le bain de vapeur, également connu sous le nom de sauna humide, qui a été inventé bien après la région nordique. La technique a été développée par les Turcs, qui chauffaient des chaudrons de bronze remplis d’eau dans des salles de marbre au toit concave (pour les « bains turcs »).

Le fait qu’un sauna puisse être construit et entretenu à peu de frais est l’un des avantages d’en avoir un chez soi. De plus, le sauna augmente considérablement la valeur de la propriété et offre de nombreux avantages pour la santé. Des séances de 10 à 15 minutes suffisent pour augmenter la circulation sanguine dans tout le corps, détendre les muscles et soulager les articulations, libérer des endorphines et éliminer les toxines.

Lorsque vous choisissez le meilleur système de sauna pour votre maison, vous devez prendre en compte un certain nombre de types différents. Vous avez le choix entre des saunas à chauffage électrique, des saunas à vapeur et d’autres à chauffage infrarouge. La source de chaleur est généralement l’élément qui les différencie le plus. Si, historiquement, on utilisait un type de four à bois, les chauffages électriques imitent désormais cette source.

Les saunas secs ont l’avantage de ne nécessiter aucun investissement hydraulique. Ils peuvent être installés presque partout, y compris dans une chambre d’amis, un garage, un mur extérieur ou le coin d’une salle de bains. Cependant, il est essentiel que le système électrique soit à jour et capable de gérer la production de chaleur requise.

Il suffit de suivre ces recommandations simples et ces instructions d’entretien :

1 – Choisissez un bon emplacement pour votre sauna.

En plus d’une installation électrique fiable, l’espace doit avoir des côtés d’au moins 1,2 m sur 1,2 m et une hauteur de plafond d’au moins 2 m. Il est important de tenir compte d’une surface d’assise d’au moins 60 cm pour chaque personne lors de l’estimation de la taille du sauna. Pour que les personnes puissent se laver après avoir utilisé le sauna, il est également essentiel qu’il y ait des toilettes ou une douche à proximité. Une porte, une fenêtre ou un mur en verre est un investissement judicieux si la vue est imprenable.

2 – Choisissez les composants et les finitions.

Le bois utilisé pour les finitions du sauna doit être résistant à la chaleur, offrir un confort thermique et sentir bon (le cèdre est toujours une bonne option). Le sol doit également faire l’objet d’une attention particulière ; les options comprennent le béton, le bois et les carreaux de porcelaine. L’isolation thermique de l’environnement, notamment du plafond, est également essentielle.

3 – Choisissez la source de chaleur la plus efficace

L’un des choix les plus cruciaux est celui de la source de chaleur du sauna. Les poêles électriques sont plus abordables et nécessitent moins d’entretien. L’installation de chauffages au gaz ou au bois est souvent difficile et n’est pas autorisée à l’intérieur. Dans le second cas, l’ajout d’eau dans les pierres du poêle permet de créer de la vapeur. Une autre option est le chauffage à infrarouge, qui abaisse rapidement la température par rayonnement.

4 – Soyez prudent lors de l’utilisation

Un séjour trop long dans le sauna peut entraîner une déshydratation et une baisse de la tension artérielle, il est donc déconseillé de l’utiliser. N’oubliez pas de vous hydrater et d’éviter les drogues et l’alcool. Les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans doivent éviter l’endroit.