Tout savoir sur le Dossier des Ouvrages Exécutés (DOE)

0
107

Il n’est pas rare que les professionnels du secteur du bâtiment soient confrontés à divers problèmes liés aux travaux réalisés sur un chantier. Ces difficultés peuvent notamment être évitées grâce à l’élaboration d’un dossier des ouvrages exécutés (DOE). Ce document, véritable mémoire technique des travaux effectués au cours d’une construction, regroupe l’ensemble des informations relatives aux prestations réalisées par les différents intervenants sur le projet.

Sommaire

Qu’est-ce qu’un dossier des ouvrages exécutés ?

Le DOE est un document majeur qui intervient dans la phase finale d’un chantier et qui permet d’assurer une bonne transmission des données entre les acteurs concernés. Il contient toutes les informations utiles relatives au bon fonctionnement, à l’entretien ainsi qu’à la maintenance des ouvrages. Ainsi, tout maître d’ouvrage doit veiller à ce que chaque entreprise participant à la réalisation du projet établisse un tel dossier en conformité avec les exigences contractuelles et réglementaires en vigueur.

Le contenu du DOE varie en fonction des spécificités du projet de construction concerné. Toutefois, on peut retrouver plusieurs types de documents au sein de ce dossier, tels que :

  • Les plans d’exécution mis à jour lors de la réalisation des travaux ;
  • Les rapports d’expertise, diagnostics et sondages préalables ;
  • Les fiches techniques des matériaux et équipements utilisés ;
  • Les notices de montage, d’installation et d’utilisation des éléments mis en œuvre ;
  • Les attestations de conformité aux normes et réglementations en vigueur ;
  • La liste des éventuelles réserves à lever lors de la réception des ouvrages.

Pour aller plus loin, nous pouvons vous conseiller la définition DOE du site Buffle de Business.

Les objectifs du dossier des ouvrages exécutés

L’élaboration d’un DOE est essentielle pour un bon déroulement du projet de construction. Il permet notamment :

  • De s’assurer que les travaux réalisés correspondent bien aux prestations prévues au contrat ;
  • D’établir une base documentaire fiable, nécessaire à la gestion et à la maintenance des ouvrages ;
  • De faciliter l’intervention des différents corps d’état (exploitant, gestionnaire technique, etc.) ;
  • De transmettre les données essentielles au maître d’ouvrage pour une bonne utilisation des équipements ;
  • D’assurer un suivi précis et rigoureux des travaux afin de garantir leur conformité aux normes et réglementations en vigueur.

Bien souvent, le manque de rigueur dans la constitution du DOE engendre des difficultés imprévisibles lors de la phase d’exploitation des ouvrages. Ainsi, il est primordial que ce document soit élaboré avec soin et qu’il reflette de manière précise et complète les travaux effectués. Par ailleurs, il incombe au maître d’ouvrage de vérifier régulièrement le contenu du DOE afin de s’assurer qu’il est bien en adéquation avec les prestations réalisées.

Les étapes-clés pour élaborer un dossier des ouvrages exécutés

Pour constituer un DOE de qualité, plusieurs étapes importantes doivent être respectées :

1. Définir les besoins : lors de la rédaction du cahier des charges, il convient de préciser les informations que devra contenir le DOE ainsi que les documents à fournir par chaque entreprise intervenant sur le chantier ;
2. Assurer le suivi des travaux : tout au long de la réalisation des ouvrages, il est essentiel de veiller à la mise à jour régulière du DOE, notamment en ce qui concerne les plans d’exécution ;
3. Rassembler les documents techniques et administratifs : une fois les travaux achevés, l’ensemble des données nécessaires à la constitution du DOE doit être regroupé. Il peut s’agir, entre autres, de fiches techniques, de notices de montage ou de rapports d’expertise ;
4. Vérifier la conformité du dossier : avant de transmettre le DOE au maître d’ouvrage, il est important de vérifier que celui-ci répond bien aux exigences fixées dans le cahier des charges. En cas de non-conformité, des ajustements ou des compléments d’information pourront être demandés aux différentes entreprises impliquées dans le projet.

Aussi, pour que le DOE soit véritablement efficace, il convient de veiller à ce qu’il ne contienne pas :

  • De documents obsolètes ou non mis à jour ;
  • D’éléments contradictoires avec les travaux réalisés ;
  • D’informations incomplètes ou inexactes ;
  • De documents concernant des travaux ou équipements qui n’ont finalement pas été retenus lors de la réalisation du projet.

Conclusion

En résumé, le dossier des ouvrages exécutés apparaît comme un outil indispensable pour assurer une bonne gestion des projets de construction. Il permet de prévenir des nombreux problèmes susceptibles de survenir au cours de l’exploitation des ouvrages et constitue également une base documentaire précieuse pour les différents acteurs concernés par leur maintenance et leur entretien.